HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

loi-canadienne-sur-la-sante

Les leaders souverainistes laissent la scène et la tribune entièrement libres au Dr Gaétan Barrette, lui permettant de déclarer que le financement par le fédéral des soins de santé «n'est pas une question politique, mais une question d'assurer des services à la population».
La première loi du ministre Barrette permit déjà une économie de plus de 220 millions de dollars tout en simplifiant allègrement l'organigramme québécois de notre système de santé.
Dans le régime actuel, l'excision d'un oignon au pied est remboursée, mais les injections auto-administrées d'insuline ne le sont pas, alors qu'elles sauvent la vie des diabétiques.
Devrait-on payer, collectivement, pour les traitements onéreux des gens aux prises avec un cancer? Est-ce que l'ensemble de la société devrait assumer les coûts liés à l'autisme? Ces questions éthiques délicates se retrouvent dans un sondage mené par le Commissaire à la santé et au bien-être. La formulation des questions ne laisse aucun doute quant aux intentions sous-jacentes.
Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a conclu une entente avec l'Hôpital de Moncton pour faciliter l'accès aux avortements
Sur les plans historique et pratique, le Canada et les États-Unis ont instauré une médecine avec rémunération à l'acte, dans le cadre de laquelle le pouvoir de contrôler les prix repose principalement entre les mains du corps médical.
En vérité, la majorité des Américains ne savent pas comment fonctionne le système de santé du Canada et les Canadiens connaissent mal le système de santé américain.