HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

loi 78

QUÉBEC _ L'idĂ©e de dĂ©missionner en cours de mandat paraĂźt moins allĂ©chante pour les dĂ©putĂ©s depuis jeudi, avec l'adoption
Le gouvernement canadien a fait la sourde oreille à la demande du Comité des droits de l'homme de l'ONU, qui voulait connaßtre
Charte des valeurs ou non, rien ne peut garantir, dans l'absolu, la protection des droits acquis. Et il ne serait pas étonnant qu'avec l'influence de plus en plus grandissante des lobbys intégristes catholiques du Canada anglais, des remises en question comme celle relative au droit à l'avortement reviennent de plus en plus souvent dans le débat public, à l'image de ce qui se déroule en Espagne présentement.
La 2e semaine des travaux de la Commission MĂ©nard vient de s'achever. Alors que le gouvernement poursuit un exercice qui se situe Ă  1000 lieux d'une vĂ©ritable enquĂȘte publique, de nombreuses personnes doivent vivre avec les sĂ©quelles engendrĂ©es par la brutalitĂ© policiĂšre omniprĂ©sente durant le printemps 2012. Plusieurs d'entre elles demeurent, de plus, judiciarisĂ©es. C'est le cas de Hadi Qaderi, professeur en sciences politiques au CollĂšge de Maisonneuve.
QUÉBEC - Les manifestants devraient dĂ©voiler leur itinĂ©raire aux policiers de MontrĂ©al et QuĂ©bec, a dĂ©clarĂ© mardi la premiĂšre
Les politiques mises de l'avant par le Parti QuĂ©bĂ©cois depuis son Ă©lection confirment les apprĂ©hensions d'une partie de la population quĂ©bĂ©coise: le changement de direction si chĂšrement promu par le PQ lors de la campagne Ă©lectorale semble avoir Ă©tĂ© complĂštement Ă©clipsĂ©. À ce moment-lĂ , Mme Marois scandait : « les QuĂ©bĂ©cois sont inquiets. » Qu'est-ce qui se passe, Madame Marois?
7:40 DĂ©part de mon domicile. 7:40 - 7:45 Marche de 5 minutes vers la station de mĂ©tro Jean Talon. 7:45 MĂ©tro Jean Talon, carte Opus tarif ordinaire, direction CĂŽte Vertu, wagon de tĂȘte.
MONTRÉAL - Le plus radical des regroupements Ă©tudiants, l’Association pour une solidaritĂ© syndicale Ă©tudiante (ASSÉ), n’abandonne
Il y a un an, les premiers votes de grĂšve commençaient Ă  rentrer, depuis, bien des choses ont changĂ©. Est-ce que les Ă©tudiants ont gagnĂ©? Difficile Ă  dire. Il reste qu'il y a un peu moins d'un an, des gens ont tentĂ© de transformer une grĂšve en boycott et qu'aujourd'hui, avec la mĂȘme finesse, «l'indexation est un gel».
MontrĂ©al est une ville de coupables. Depuis des mois, les voleurs et les corrompus font la sellette oubliant mĂȘme les sommes dĂ©robĂ©es, les dates, les autres dĂ©robeurs de biens publics impliquĂ©s. Ces gens se promĂšnent en cravate et beaux atours, sont invitĂ©s et applaudis Ă  Tout le monde en parle et retournent tranquillement dans leurs maisons rĂ©cemment lĂ©guĂ©es Ă  leurs femmes ou enfants. Pourtant aujourd'hui c'est un jeune militant de 22 ans qui est trouvĂ© coupable pour avoir fait valoir des droits collectifs.