Lise Payette

Le premier ministre François Legault y a assisté.
Je tiens à lui rendre hommage, car elle fut un modèle, pour moi comme pour tant d’autres Québécoises, en particulier dans les années 1970.
Selon ses dernières volontés, Mme Payette aurait refusé toute cérémonie religieuse.
«Et si je ne l'avais pas côtoyée, peut-être que je ne serais pas devenue première ministre du Québec.» - Mme Marois
Mais certains rappellent aussi que les dernières années de sa vie ont été marquées par les controverses.
Elle est décédée à son domicile, avec ses proches.
Sa fille, l'auteure Sylvie Payette, en a fait l'annonce dimanche soir.
«Je lui en veux, mais en même temps, je lui ai pardonné, parce qu’on n’est pas parfait,  personne.»