lionel-richie-festival-ete-quebec

Quelques notes d'un «Hello» aux sonorités électroniques, deux-trois soupçons du classique «Everybody Dance Now», des éclairages