HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

liberte-religieuse

Si Aheda Zanetti a voulu libĂ©rer la femme en crĂ©ant ce vĂȘtement en 2004 afin de l'intĂ©grer socialement, c'est bien parce qu'elle ne l'est pas, libre, dans ce monde des musulmans pratiquants vivant en Occident.
Trois grands sujets importants me semblent avoir Ă©tĂ© soulevĂ©s lors du voyage du pape François aux États-Unis et Ă  Cuba: les migrants, le respect de la crĂ©ation et la libertĂ© religieuse.
Il est temps de dĂ©noncer cette libertĂ© religieuse qui prĂȘche la violence, la misogynie et la discrimination des femmes. C'est de la haine tout simplement.
Rappelons-nous la révolte des Patriotes. Bien que la liberté religieuse n'est pas l'enjeu central, elle est un des enjeux essentiels de ce combat.
Le gouverneur de l'Arkansas, aux États-Unis, a annoncĂ© mercredi qu'il demanderait des changements Ă  une loi locale sur la
Ce gouvernement aborde le dossier de l'identitĂ© que lorsqu'il y est poussĂ©. D'autres chefs du PLQ n'ont pourtant jamais hĂ©sitĂ© Ă  jouer la carte des valeurs de la nation que ce soit Robert Bourassa, Claude Ryan ou mĂȘme Jean Charest.
Contrairement aux États anglo-saxons qui ont toujours valorisĂ© une libertĂ© religieuse devenue plutĂŽt liberticide, le QuĂ©bec est traversĂ© par la pensĂ©e laĂŻque. Le QuĂ©bec est une nation privilĂ©giĂ©e qui a reçu en hĂ©ritage des pans importants de la pensĂ©e rĂ©publicaine et ce n'est pas demain la veille qu'il troquera ce noble patrimoine pour le multiculturalisme.
Dans leur lettre publiĂ©e le 18 novembre dans The New York Times, les ministres Jean-François LisĂ©e et Bernard Drainville affirment que le projet de loi 60 (la Charte des valeurs) leur rappelle le prĂ©sident amĂ©ricain Thomas Jefferson et sa cĂ©lĂšbre citation dans laquelle il a comparĂ© Ă  un «mur» la sĂ©paration de l'Église et de l'État prĂ©vue dans la Constitution amĂ©ricaine. Nos deux ministres auraient eu intĂ©rĂȘt Ă  faire un peu de recherche avant de citer n'importe comment l'illustre prĂ©sident.
Les signes distinctifs sont des illustrations de l'identitĂ©, mais certainement pas de l'identitĂ© mĂȘme d'une personne. En cela, il est tout Ă  fait justifiĂ© de vouloir en interdire le port au sein d'un Ă©tat qui veut servir toutes les identitĂ©s. Nous ne tenons pas Ă  un bout de tissus!
TORONTO - L'Assemblée législative de l'Ontario a adopté unanimement, jeudi, une motion qui s'oppose à une charte des valeurs