liberte-dexpression-quebec

C'est un triste anniversaire que nous fêtons en ce 7 janvier. Un triste anniversaire pour la liberté de la presse, pour la
Au Québec, en 1958, une enfant de 10 ans fut condamnée à se passer sur la langue, devant toute la classe, une laine d'acier sale qui nous servait à frotter du pied le plancher du réfectoire où nous étions réquisitionnés à travailler pour le pensionnat. Son crime: avoir parlé durant la messe.
J'ai interrogé plusieurs personnalités d'ici qui ont en commun ce terrain de jeu indispensable qu'est la liberté d'expression. Toutes et tous m'ont proposé une vision personnelle et éclairante de ce qu'est devenu ce cri désormais passé à l'Histoire: Je suis Charlie.
Les artisans de la presse québécoise ne sont pas à l'abri d'une attaque terroriste comme celle qui a endeuillée Charlie Hebdo