HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

LGBTQ

Selon M. Pineault, «beaucoup de chemin reste à faire» en matière de droits des minorités sexuelles. Il évoque le cas des
Pendant que nous sommes bombardés de nouvelles pessimistes en provenance du monde arabe, des scientifiques altruistes contribuent par leurs actions à promouvoir une société tolérante.
Pour une troisième année, un rassemblement s'est tenu dimanche à Montréal pour soutenir la cause des personnes trans. Cette
La vedette de téléréalité a dit à HBO vouloir aider les républicains à « faire un meilleur boulot » en ce qui concerne les
OTTAWA — Alors que l'armée américaine s'apprête à ouvrir ses portes aux personnes transgenres pour la première fois de son
Plusieurs préfèrent ne pas se référer du tout à la communauté LGBTQ, ou plutôt à son acronyme. Dans ses écrits universitaires
C'est le dernier tabou sexuel je crois. Je ne peux pas en tant que mec m'installer dans la chambre des joueurs et déclarer haut et fort: «Ben moi les gars je suis bi!» Car le spectre du surnom de «tapette» plane toujours.
L'adéquation précipitée entre Islam et homophobie repose en partie sur l'identité religieuse du tueur et de son allégeance au groupe armé État islamique. Or, le lien présupposé entre l'Islam et l'homophobie dans le discours public est pour le moins dangereux.
Je considère que je peux tomber amoureuse d'une personne, mais surtout d'une âme, bien avant de m'attarder à ses origines ethniques, ses croyances, son métier, son apparence et même, oui, son sexe.
S'accepter, ce n'est pas aller coller sur Facebook qu'on est une chose ou une autre, c'est d'être en accord avec ce que l'on est. Pouvons-nous seulement arrêter de nous étiqueter des noms, des genres, des intentions, des attractions, des répulsions, des nationalités pour nous définir?