HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Karim Akouche

Je suis fĂ©ministe, un fĂ©ministe classique, et je n’aime pas le nĂ©o-fĂ©minisme.
Pour ne pas disparaĂźtre, c’est-Ă -dire exister, participer rĂ©ellement Ă  l’histoire en marche, les peuples lyriques ont intĂ©rĂȘt Ă  sortir du complexe du nomade.
Derriùre le choc manifeste entre l’Occident et l’islamisme, entre la raison et l’obscurantisme, se cache une guerre des philosophies.
DĂ©diĂ© aux femmes et aux hommes de culture, aux artistes, aux Ă©crivains, aux animateurs des CafĂ©s littĂ©raires de Kabylie qui rĂ©sistent Ă  la censure et Ă  la bĂȘtise sans fin ni fond des autoritĂ©s algĂ©riennes.
Sous les tabous se cachent d’énormes frustrations, lesquelles irriguent les racines tentaculaires de la violence.
Tu es Ă  l’image de notre Ă©poque fatiguĂ©e. DĂ©passĂ© par tes Ă©motions, envahi par la paresse, tu simplifies tout.
Au pays de l'oncle Sam, le vivre-ensemble et la liberté ne sont que des vocables creux : c'est le vivre-à-cÎté et le politiquement correct qui rÚgnent.
À une Ă©poque oĂč les gens prennent plaisir Ă  se faire exploser, on ne sait trop pourquoi, une Ă©poque qui aime la mort et non la vie, un monde complĂštement dĂ©sorientĂ© qui ne sait oĂč trouver des repĂšres, il faut lire et relire Karim Akouche.
Je ne me permettrai jamais de traiter les auteurs algériens arabophones de vendus à l'Arabie saoudite. Je ne confonds pas les langues avec les idéologies. Les premiÚres se valent, les secondent s'entretuent.
Alger 2019. L'Algérie est une comédie burlesque. Elle fait rire le monde entier. Les cendres du président rÚgnent. Les militaires et les islamistes jouent à cache-cache.