judith lussier

La chroniqueuse et autrice décortique les «social justice warriors» dans son nouvel essai.
Le mouvement de personnel commence à ressembler à la Maison-Blanche de Donald Trump.
L’humour permet de relativiser bien des drames du quotidien. Malgré tout, y a-t-il des intouchables?
Être une femme est quelque chose qui me rend fière, que je chéris, dont je prends soin, et que je défends. Ardemment. Parfois, je suis une femme en colère. Parfois, aussi, j'ai peur. C'est ce que je déteste le plus de mon état.
Les femmes qui se font insulter sur les réseaux sociaux n'ont pas à « être fortes », puisque cette situation ne devrait pas arriver.
Si on veut s'unir derrière la cause féministe, il faudrait d'abord que les féministes radicales militantes parviennent à transcender leur colère et à canaliser leur énergie vers un véritable dialogue de façon à nourrir un débat constructif.
Au cours des derniers jours, plusieurs chroniqueuses sont intervenues dans les médias pour dénoncer leur épuisement face
Épuisée par le nombre et la violence des commentaires sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes dans les médias décident