HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

journal-de-montreal

HonnĂȘtement, est-ce que vous aimeriez vraiment ĂȘtre soignĂ©e par un mĂ©decin en burn-out, dĂ©concentrĂ© et irritĂ©? Moi, non.
Vos constats sont non seulement réducteurs, mais surtout troublants.
Il importe de rappeler qu'appartenir à une société c'est aussi avoir la liberté d'en critiquer les organisations, et idéalement sans se retrouver avec une cohue disciplinaire aux trousses par la suite.
Comment pouvons-nous prétendre vouloir enrayer l'intimidation dans nos écoles, alors que l'intimidation et la discrimination la plus mesquine sont présentes dans nos médias?
À tous ces mĂ©dias qui ont utilisĂ© la vie d'une jeune de 16 ans pour faire un brin de « buzz », cela ne vous est pas venu Ă  l'esprit que cette personne ne vous a rien demandĂ© ?
Pour eux, la mise au jour des comportements abusifs de Ghomeshi et de Larose permet d’en apprendre davantage sur les femmes.
D'un ton irrévérencieux, il énumÚre quoi faire pour devenir harceleur.
«Shakira. Mais avec une barbe de trois jours». Mon ami n’est pas dĂ©guisĂ© en Shakira. Il danse le baladi. Mon ami n’est pas Colombien. Il est Syrien. Mon ami n’est pas une femme. C’est un homme.
Nous ne pouvons pas parler d'un « athéisme politique ». Si les gens croient en des sauveurs alors nous serions plutÎt vers un « théisme politique ».
Vous voyez un corps difforme lĂ  oĂč je vois simplement un corps. Parce que c’en est un au mĂȘme titre que le vĂŽtre et le mien.