Intervention Militaire

Ottawa veut croire être dans son bon droit en intervenant en
Obama et son calvaire