HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

inegalites-de-revenus

La richesse que nous crĂ©ons est mal partagĂ©e dĂšs le dĂ©part. Ça n'a pas toujours Ă©tĂ© le cas. Est-ce ce que nous voulons pour notre sociĂ©tĂ© ?
Le discours triomphal de Pierre Karl Péladeau laisse entrevoir le genre de stratégie de communication qu'il pourrait adopter pour tenter de berner les électeurs à «faire du Québec un pays».
Il est certain qu'une minorité s'enrichit plus vite et qu'il y a «inégalité» de la richesse.
Les choix politiques du gouvernement Harper, additionnés aux compressions budgétaires, aux mises à pied dans la fonction publique et aux réductions de services à la population vont contribueront à creuser les écarts.
Les dirigeants du monde entier sont confrontĂ©s Ă  trois choix fondamentaux: Ɠuvrer pour la croissance Ă©conomique ou accepter la stagnation; tenter d'assurer une certaine stabilitĂ© ou bien courir le risque de succomber Ă  la fragilitĂ©; et coopĂ©rer ou faire bande Ă  part.
En freinant le plein Ă©panouissement des individus et le dĂ©veloppement de leur potentiel, des inĂ©galitĂ©s prononcĂ©es sont sources de gaspillage de ressources humaines et de talent. À l'heure du redressement de l'Ă©conomie et de nos finances publiques, c'est un luxe que nous ne pouvons nous permettre.
Il faut trouver rapidement des solutions pour remettre les termes «gratuité» et «public» au coeur du systÚme d'éducation partout au Québec.
Des politiques rentables, un meilleur rendement économique, une amélioration de la santé de la population? Qui dit mieux? Voilà les ordonnances que j'aimerais voir rédiger. Voilà les passerelles dont mes patientes et mes patients ont besoin.
OTTAWA - Un nouveau rapport du Conference Board du Canada conclut que le tissu social national est mis à mal par les inégalités