HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

identite-quebecoise

Depuis plus d'une dĂ©cennie le triptyque identitĂ©, culture, langue française connait un recul sans prĂ©cĂ©dent, alors mĂȘme que, concomitamment, le multiculturalisme et l'islamisme accroissent leur prĂ©sence au sein de la sociĂ©tĂ© quĂ©bĂ©coise.
D'hier à aujourd'hui, comment l'identité québécoise a-t-elle évolué?
De «françoys» à Canadiens, à Québécois... et tout ce qui s'y ajoute.
Moins de 40% de la population se définit comme Québécois en premier lieu.
Le HuffPost est allé dans la rue pour demander aux Québécois ce qui définit l'identité québécoise en 2018.
La jeunesse abandonne le PQ... mais tout n'est pas joué.
Les experts ne s'entendent pas sur l'influence possible des questions identitaires et des groupes comme La Meute.
L'identité québécoise subit des bouleversements sismiques, montre un sondage Léger réalisé pour le HuffPost Québec.
Paul Saint-Pierre Plamondon, candidat du Parti quĂ©bĂ©cois dans PrĂ©vost, explique pourquoi, selon lui, l’attachement Ă  la nation quĂ©bĂ©coise est importante. Il craint que les injustices sociales ne mĂšnent Ă  la crĂ©ation de «contre-identitĂ©s».
J'ai l'impression que plusieurs QuĂ©bĂ©cois(es), mĂȘme de langue maternelle française et blanc(hes), ne se retrouvent plus dans le QuĂ©bec d'aujourd'hui.