Homophobie

France: de l'esprit des lumières à la vulgarité