HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

guerre en Syrie

Publier une vidéo vantant l'attrait d'une ville assiégée et touchée par 2000 bombes en l'espace d'une semaine? Le ministre
Depuis 2011, il y a crime contre l'humanitĂ© en Syrie et les puissants ne prennent aucune action efficace alors qu'ils ne se gĂȘnent pas pour intervenir lorsque leur intĂ©rĂȘt mercantile est en jeu.
La semaine derniÚre seulement, au moins 96 enfants sont morts et 223 ont été blessés dans les quartiers de l'est d'Alep. Dans ce contexte, il est de plus en plus difficile d'acheminer l'aide humanitaire alors que les besoins sont criants. Voici un récit en images du dévouement des équipes de l'UNICEF et de ses partenaires en Syrie.
Sans d'habiles diplomates, un accord pour mettre en veilleuse les visées nucléaires de l'Iran n'aurait pas eu lieu et la libération récente d'une ressortissante irano-canadienne non plus.
Bien que le nombre de journalistes tués dans l'exercice de leurs fonctions ait tendance à diminuer, nous assistons à une transformation de la violence faite envers ceux-ci.
La communautĂ© internationale a la responsabilitĂ© majeure d'aider les pays de la rĂ©gion Ă  faire face cette situation. Nous sommes prĂȘts Ă  jouer notre rĂŽle.
Les frappes de Bachar El-Assad contre les Kurdes, envoient un signal positif à Ankara en montrant que Damas n'acceptera pas un Kurdistan syrien qui représenterait une perte territoriale pour Damas et une menace pour Ankara.
À maintes reprises, on souligne la manipulation du sentiment de victimisation par les agents de radicalisation, qui ont considĂ©rablement participĂ© Ă  «semer la haine» chez les jeunes, insistant sur le rejet collectif des musulmans et de l'islam de la part de la sociĂ©tĂ© quĂ©bĂ©coise.
Je survis entre les attentats des fous de Dieu, des barrages de tirs automatiques, les feux d'artillerie et de mortier et les bombardements aériens. Je crains les lendemains des représailles du vainqueur de la guerre civile, quel qu'il soit.
Avec la levée des sanctions américaines contre l'Iran et le grand redéploiement stratégique russe couplés avec les synergies géopolitiques connexes entre Moscou, Téhéran et Pékin face à l'Otan, c'est bel et bien une redistribution des cartes qui se dessine.