HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

guerre en Syrie

Depuis l'invasion mongole du 13e siÚcle, le Moyen-Orient n'a pas connu un tel état chaotique qui, par ailleurs, ne fait qu'empirer. Les habitants d'Alep et de Mossoul appréhendent les lendemains d'une victoire syrienne ou irakienne.
La réaction du monde arabe si Trump réalise sa promesse de serrer la vis à l'arrivée d'immigrants musulmans pourrait réserver des surprises inattendues.
Les frontiĂšres europĂ©ennes se ferment une Ă  une devant eux et les États qui accueillent encore des rĂ©fugiĂ©s se mĂ©fient des jeunes hommes sans famille, craignant le terrorisme.
La bataille de Mossoul se finira au corps-Ă -corps dans des tunnels, celle d'Alep, sous les bombes.
La Dre Esraa Al-Khalaf, nutritionniste de l'UNICEF Ă  Alep, en Syrie, nous parle de la vie dans l'une des villes les plus dangereuses du monde.
L'instabilité au Moyen-Orient est à son plus fort et le terrorisme s'active dans plusieurs pays. La Chine et la Russie cherchent à gruger la sphÚre d'influence américaine en Europe et dans le Pacifique.
Dans son dernier livre, Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental, Gérard Chaliand cherche à comprendre comment les Occidentaux, avec la supériorité matérielle qui est la leur, n'ont cessé, depuis le Vietnam, de multiplier les échecs sur le terrain militaire et politique.
Est-il vraisemblable que les adeptes d'une religion soient convaincus que le Pape est infaillible ou que le gendre du ProphĂšte Ă©tait son successeur lĂ©gitime, Ă  un point tel qu'ils soient prĂȘts Ă  partir en guerre contre ceux qui divergent d'opinion sur de tels sujets, dans le but de rĂ©tablir ainsi la vĂ©ritĂ©?
L'aide internationale devrait faire de la Tunisie une priorité. D'une part c'est là qu'a commencé le «printemps arabe», d'autre part c'est le seul pays de la région qui est sur la voie de la démocratie et des réformes, que réclamait la population.
Il ne faut ĂȘtre ni pro-russe ni pro-amĂ©ricain mais pro-diplomatie, pro-Dylan et pro-Amnesty.