HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

guerre en Syrie

Daech (le groupe État islamique) a lancĂ© sa plus importante offensive en un an, samedi, dans la ville syrienne disputĂ©e de
Nous vivons dans une sociĂ©tĂ© oĂč les gens ont besoin de voir la peur et le danger pour se sentir concernĂ©s. On a besoin de sentir ce que d'autres vivent pour rĂ©aliser Ă  quel point nous sommes bien dans notre petit chez nous.
Un Canadien d'Edmonton a Ă©tĂ© tuĂ© lors d'une attaque du groupe armĂ© État islamique (EI), alors qu'il combattait au sein des
La Russie se fraye une présence politique et militaire dans l'ensemble du Moyen-Orient pour policer l'ensemble de la région. Elle cherche ainsi des moyens de développer de nouveaux marchés et notamment celui des ventes d'armes.
Deux tendances se manifestent dans les discours médiatiques sur la fin de la présidence Obama.
Beaucoup de personnes vont dire que ce billet sonne faux ou que mon discours est trop gĂ©nĂ©ralisant. Ça l'est, peut-ĂȘtre, mais c'est ma perception pour l'instant. De toute façon, comme dit le dicton : «Si le chapeau te fait, mets-le!»
Force est de constater que le cynisme dont fait preuve le gouvernement iranien à Alep est sans commune mesure. Nous plongeons là dans les tréfonds de l'ùme, aux seules fins de manifestation d'un pouvoir exacerbé.
Tandis que la population continue de fuir la ville syrienne assiégée d'Alep, l'UNICEF s'emploie à venir en aide aux familles et à leur procurer les fournitures dont elles ont besoin pour survivre au dur hiver. Certains enfants ont perdu leur famille ou en ont été séparés, ce qui les rend encore plus vulnérables.
Alors que la situation humanitaire est dramatique Ă  Alep, les ambassadeurs de Russie et des États-Unis Ă  l'ONU se sont violemment affrontĂ©s.
Les représentations de la guerre en Syrie ont été alimentées, dans les derniers mois, par des images fournies par les «Casques blancs» (aussi appelé Défense civile syrienne), actifs dans l'aide humanitaire d'urgence à Alep. Plusieurs médias leur ont consacré des reportages élogieux, mais un examen plus attentif de cette organisation révÚle une autre histoire.