HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

guerre en irak

Alors qu'on pensait que le Moyen-Orient avait atteint son quota de crises et qu'on le laisserait en paix, eh bien non! On apprend maintenant que la nouvelle administration américaine envisage de déménager son ambassade à Jérusalem.
Beaucoup de personnes vont dire que ce billet sonne faux ou que mon discours est trop généralisant. Ça l'est, peut-être, mais c'est ma perception pour l'instant. De toute façon, comme dit le dicton : «Si le chapeau te fait, mets-le!»
Depuis l'invasion mongole du 13e siècle, le Moyen-Orient n'a pas connu un tel état chaotique qui, par ailleurs, ne fait qu'empirer. Les habitants d'Alep et de Mossoul appréhendent les lendemains d'une victoire syrienne ou irakienne.
Dans son dernier livre, Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental, Gérard Chaliand cherche à comprendre comment les Occidentaux, avec la supériorité matérielle qui est la leur, n'ont cessé, depuis le Vietnam, de multiplier les échecs sur le terrain militaire et politique.
La communauté internationale a la responsabilité majeure d'aider les pays de la région à faire face cette situation. Nous sommes prêts à jouer notre rôle.
L'ancien premier ministre britannique Tony Blair a exprimé mercredi sa "peine", ses "regrets" et ses "excuses" après la publication
Communément appelés ainsi en raison de leur vocation marchande, les SMP fournissent des services de sécurités aux gouvernements et aux organisations humanitaires dans des zones à risque ou réputées dangereuses.
La série cherche à démontrer le côté humain de ce métier de fou qu'est la politique, en mettant, entre autres, l'accent sur les côtés moins connus des politiciens, c'est-à-dire, la famille, les coulisses, les pressions médiatiques et des motivations de l'implication de ces hommes et femmes.
On nous a tendu un piège et nous sommes tombés droit dedans. Quatorze ans après le World Trade Center, nous reproduisons exactement le même schéma.
Le potentiel de transformer l'ensemble du Moyen-Orient en paradis terrestre aura été mal exploité.