HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

greve etudiants

Toute démocratie qui se respecte doit valoriser les grands débats de société et la dissidence qui mène à la confrontation des idées. Cette confrontation, celle qui oppose des projets de société, elle est saine et nécessaire.
Jusqu'à la remise en question par certains du consensus social, les associations étudiantes étaient les seules à qui on reconnaissait le droit de grève politique et de solidarité. Mais lorsque ce droit de grève se décide dans les tribunaux, c'est qu'il est temps de légiférer.
S'il est vrai qu'il faut réaffirmer le droit de manifester, il faut également insister sur le fait que ce droit à la la liberté d'expression, à la liberté d'association et à la liberté de circulation ne peut en aucun cas justifier que l'on brime les droits et libertés de ceux et celles qui pensent autrement.
Un encadrement législatif aurait l'avantage de garantir que les grèves étudiantes seraient déclenchées après un processus démocratique rigoureux. Une fois ce processus respecté, il n'y aurait plus d'injonctions et plus de policiers à la porte des cégeps et universités pour forcer les lignes de piquetage.
Afin que le droit de grève ou de «boycott de cours» aux étudiants soit reconnu, la la Commission de la relève de la Coalition avenir Québec juge qu'il est important de développer des moyens favorisant sa légitimité.
Qu'on soit pour ou contre la grève, nous pensons que c'est aux membres de l'Association des étudiants en traduction de l'Université de Montréal de décider s'ils veulent ou non entrer en grève, et non à son exécutif.
Étudier, pour certains, c'est essentiellement le moyen de servir ses propres intérêts; pour d'autres, étudier vise d'abord à comprendre le monde et à agir sur lui. Le chroniqueur Yves Boisvert prend parti pour le premier camp. Nous préférons le second.
(Radio-Canada) Alors que les étudiants qui contestent la hausse des droits de scolarité continuent de manifester dans les
(Radio-Canada.ca) Le gouvernement du Québec va élargir son programme de prêts étudiants et va mettre en place un régime de
L'arrestation d'une cinquantaine d'étudiants en grève, mercredi matin, a été filmée au centre-ville de Montréal. Des groupes