HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

fusillade sainte-foy

Une autre horreur s'est produite. Cette fois, un jeune homme sans histoire est entré dans une mosquée de Québec pour tuer des musulmans. Comment trouver un sens à un acte aussi absurde? Quelle part de responsabilité individuelle et collective pouvons-nous assumer pour ne pas nourrir la terreur?
Le fait de publier une vidéo de tir le jour des funérailles des victimes de l'attentat de Québec comme l'a fait le candidat
Nous ne pouvons pas permettre Ă  l'indiffĂ©rence ou au silence de banaliser le langage de l'intolĂ©rance dans le discours politique. Et je refuse que la prochaine gĂ©nĂ©ration de politiciens ait Ă  s'excuser des injustices qu'il est en mon pouvoir d'empĂȘcher.
QuĂ©bĂ©coise d'adoption depuis deux dĂ©cennies, je ne sais plus Ă  quel saint me vouer. On me dit musulmane, ça doit ĂȘtre vrai. Je ne sais plus ce que ça veut dire.
Abdelkrim Hassane, l'une des six victimes de l'attentat. Le maire Coderre a indiquĂ© qu’il pourra fournir davantage de dĂ©tails
Aux victimes de l'attentat de Québec.
Aujourd'hui, je suis triste pour l'avenir de ma société et de notre planÚte. Aujourd'hui, je remercie la providence de me donner la force de rester bonne, de garder mes valeurs et de ne pas me décourager face aux intolérants et à ceux qui les alimentent sans cesse en se drapant de la sacro-sainte liberté d'expression.
Y a-t-il d'autres A. B. prĂȘts Ă  passer Ă  l'action au QuĂ©bec? Et ma rĂ©ponse rapide en parcourant les rĂ©seaux sociaux est malheureusement: peut-ĂȘtre. Mais, il n'est jamais trop tard pour les dissuader de perpĂ©trer leur tuerie, car nous pouvons tous ajouter notre battement d'ailes de papillon pour influencer la psychĂ© des meurtriers potentiels.
Le Centre culturel islamique de Québec a rouvert les portes de sa mosquée, mardi en fin de soirée, pour accueillir les fidÚles
Le Centre islamique de Québec a rouvert ses portes aux fidÚles, tard hier soir, deux jours aprÚs la fusillade qui a fait