HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Frais accessoires

La source du problÚme demeure, notamment, le manque d'information et la complexité des pratiques médicales.
La Régie de l'assurance maladie du Québec lance une vérification pour savoir si l'institut a contourné les lois. Dans un
Bien que les frais accessoires soient dĂ©sormais interdits au QuĂ©bec, un reportage de l'Ă©mission EnquĂȘte montre qu'une clinique
Malgré l'entrée en vigueur du rÚglement abolissant les frais accessoires, les ophtalmologistes de l'Institut de l'oeil des
En prenant la dĂ©cision de bannir les frais accessoires, le QuĂ©bec a enfin agi pour assurer la protection des intĂ©rĂȘts des patients - et en appliquant la loi Ă©galement, faut-il le rappeler.
À la Coalition solidaritĂ© santĂ©, nous avons souvent expliquĂ© comment chacun des Ă©lĂ©ments de la rĂ©forme Barrette s'arrime aux autres dans un plan d'ouverture au marchĂ© de notre rĂ©seau public de SantĂ© et de Services sociaux, rĂ©duisant l'accĂšs et forçant de plus en plus de personnes Ă  avoir recours au privĂ© pour obtenir les soins et services dont elles ont besoin.
L'entente de partenariat public-privé qui a permis à quatre ophtalmologistes de l'Institut de l'oeil des Laurentides (IOL
Pourquoi ne pas autoriser les mĂ©decins Ă  voir des patients au privĂ© aprĂšs leur prestation de travail accomplie pour la RAMQ ? Le QuĂ©bec est en effet l'un des seuls endroits au monde oĂč l'on interdit aux mĂ©decins de pratiquer Ă  la fois dans le public et dans le privĂ©.
DÚs aujourd'hui, les médecins affiliés à la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) ne peuvent plus facturer de frais
La FĂ©dĂ©ration des mĂ©decins omnipraticiens a confirmĂ©, jeudi, s'ĂȘtre entendue avec QuĂ©bec concernant les chirurgies mineures