HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Forces armees canadiennes

Frances Allen devient vice-chef d'Ă©tat major de la DĂ©fense.
La chef de cabinet de Sajjan avait parlé d'allégations dans un courriel en 2018.
Ces excuses font partie d’un rĂšglement Ă  l’amiable de 900 millions $ que le gouvernement fĂ©dĂ©ral a conclu l’annĂ©e derniĂšre avec des militaires.
L’image de la personne ĂągĂ©e qui reprĂ©sente les vĂ©tĂ©rans est toujours symbolique, mais ne reprĂ©sente pas la rĂ©alitĂ© actuelle. La grande majoritĂ© des vĂ©tĂ©rans [...] ont participĂ© aux missions de la paix ou encore Ă  la Guerre d’Afghanistan.
La solennité du jour du Souvenir se heurte à la menace posée par la COVID-19.
La loi, entrée en vigueur le 1er juillet 2015, vise à aider les anciens combattants à trouver du travail aprÚs avoir quitté les rangs de l'armée.
Selon le ministĂšre de la DĂ©fense, ces soldats étaient Ă  bord de l’avion qui ramenait au pays 35 militaires assignĂ©s à l’opĂ©ration IMPACT, une mission de formation au Moyen-Orient.
C’est bien en deçà des 900 paires de bras promises par le premier ministre Justin Trudeau pour compenser pour le retrait des membres des Forces armĂ©es canadiennes.
Alors que le coronavirus se répandait dans le monde, le Canada a ramené du Moyen-Orient environ la moitié de son contingent total.
Les nouvelles directives visent à démontrer que l'armée adopte une position plus ferme contre ce type de comportement à la suite d'une série d'incidents trÚs médiatisés impliquant des militaires.