financement des partis politiques

La chef conservatrice par intérim, Rona Ambrose, demande aux commissaires fédéraux à l'éthique et au lobbyisme de se pencher
M. Couillard, agir vigoureusement est une bonne chose, mais nous sommes 10 ans trop tard. Ça va être très long, changer cette culture au MTQ, et permettez-moi de douter de votre volonté sincère à y arriver. Et de grâce, renvoyez Dominique Savoie chez elle
De nombreuses personnes affirment que la politique est sale; que les politiciens sont tous pareils; qu'il y a plein de corrompus. À la longue, ces commentaires provoquent un vent de cynisme et de désengagement.
Est-ce que les 1 741 pages et les 60 recommandations valent les 45 millions dépensés par les contribuables?
Le Parti québécois de René Lévesque aurait-il lui-même violé sa propre loi qu'il venait de faire adopter pour assainir le
Le manque d'intégrité intellectuelle n'est pas un crime en soi, mais les conséquences peuvent être sérieuses comme les électeurs l'ont démontré. Plusieurs de nos politiciens devraient aujourd'hui, avoir de la difficulté avec leur conscience.
L'ancien premier ministre du Québec Bernard Landry et l'ancien député de l'Action démocratique du Québec (ADQ) François Gaudreau
Le nouveau témoin de la commission Charbonneau, Gilles Cloutier, secoue les colonnes du temple en ce qui a trait au financement des partis politiques. En quelques heures de témoignage , il a étalé sur la place publique les méthodes utilisées depuis des décennies pour faire circuler l'argent illégal dans les coffres des partis, au municipal d'abord, mais également au provincial.
QUÉBEC - Pour redorer le blason des élus, l'opposition péquiste propose d'étudier l'abolition du financement populaire des