Famille

On en connaît qui vont se réjouir de cette nouvelle.
«Je savais, en étreignant mon premier enfant, que je perdais mon deuxième.»
Au Québec, c’est plus d’un adolescent sur deux qui est insatisfait de son corps.
Impossible que leur vidéo ne vous arrache pas une larme!
«Si durant ta journée d'école, t'as fait deux ou trois heures sur les écrans, le soir même, tu ne devrais pas en faire. Ça, on n'entend pas ça.»
«Le premier mois et demi de ma fille, elle nous a vus avec un masque. Toutes les premières photos qu’on a, le premier corps à corps, on a un masque.»
Un parent québécois sur deux affirme que la pandémie aura eu un effet négatif sur son enfant.