HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

extremisme

C'est une erreur de prétendre que les convictions religieuses protÚgent contre la radicalisation menant à la violence. Une telle généralisation ne correspond pas à la réalité.
Vouloir teinter l'espace public d'une expression religieuse spĂ©cifique, comme le font souvent les islamistes, c'est imposer aux autres un systĂšme de valeurs qui n'est pas le leur et qui leur donne le sentiment d'ĂȘtre envahis.
L'erreur à commettre est de passer un week-end à Marrakech. On se sent trop occidental, on se rend compte que le racisme existe aussi sur la rive méridionale de la Méditerranée.
C'est le maintien dans l'ignorance qui est rĂ©ducteur et qui tue au fond de soi ce qu'il y a de meilleur en l'ĂȘtre humain.
Malheureusement, les démocraties s'avÚrent mal préparées pour lutter efficacement contre les idéologies meurtriÚres.
Je suis arrivé en Europe en août aprÚs avoir passé cinq ans en prison à cause de mes activités politiques en Iran. Beaucoup de mes amis n'ont pas eu cette chance et ont été pendus pour leurs convictions.
AprÚs les horreurs du vendredi 13, la France ne sera plus comme avant. Elle sera semblable, à quelque chose prÚs, à l'Algérie des années 1990. Paris sera Alger.
L'un propage agressivement sa rĂ©volution islamique et l'autre son islam orthodoxe en construisant des milliers de mosquĂ©es dans le monde et en y envoyant des prĂȘcheurs rigoristes.
Nous avons été capables de sortir plusieurs extrémistes d'une vie de violence et de les réinsérer dans la société avec succÚs. En réalité, plusieurs de nos écoles sont tenues par d'anciens extrémistes.
Assise dans mon salon, rivée devant la télé, j'avais la nausée. J'étais devenue une raciste. Je l'avoue, tu m'as bien eue.