HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

ethique-et-culture-religieuse

À la différence de la neutralité complaisante, la neutralité laïque commande plutôt de proscrire toute manifestation religieuse dans les institutions de l'État.
TEXTE COLLECTIF - Les opposants au programme Éthique et culture religieuse ont dernièrement multiplié les sorties médiatiques pour demander que ce cours soit revu ou sinon carrément retiré des écoles du Québec. Voici donc notre plaidoyer «pour» un cours d'ÉCR 2.0 qui prend en compte les objections que l'on y fait.
Si je comprends bien François Doyon, le cours ÉCR aurait le malheur d'enseigner le relativisme religieux soutenant que toutes les religions se valent, et, en particulier qu'il y a autant de vérités religieuses qu'il y a de religions ou de religionnaires.
Il nous apparaît important, voire urgent, de restituer la place de l'éducation éthique dans les écoles, de lui accorder la valeur qui lui revient et que cela soit énoncé clairement dans la grille horaire des élèves.
Le cours Éthique et culture religieuse empêche présentement la laïcisation complète de l'école québécoise.
Le cours Éthique et culture religieuse (ÉCR), qui a remplacé en 2008 l'enseignement religieux confessionnel et l'enseignement moral, en est à sa huitième année. L'âge de raison étant ainsi atteint, le moment est venu de soumettre cet enseignement au crible de la raison.
La religion pose un sacré problème aux libéraux. Tout simplement parce qu'il s'agit de concilier deux sacro-saintes valeurs libérales, la liberté et l'égalité, en apparence irréconciliables.
L'élève, dans le programme d'Éthique et culture religieuse, ne saurait émettre oralement ou par écrit des jugements de valeurs
Combien de temps vont prendre nos immigrants religieux avant que les mosquées ne soient délaissées? On préfère faire les hypocrites, non seulement en respectant leurs croyances, mais en leur laissant croire que c'est bon.
Alors que le programme Éthique et culture religieuse est censé favoriser le vivre-ensemble, l'étude des manuels scolaires de ce cours nous révèle qu'il s'agit plutôt d'une approche qui favorise le cloisonnement entre les différents groupes ethnico-religieux du Québec. Et qui plus est, c'est une vision fondamentaliste de l'islam et de la femme musulmane qui est omniprésente dans ces manuels scolaires.