HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

etat-nation

MĂȘme sans statut officiel, l’arabe en IsraĂ«l dispose d’une place bien enviable par rapport Ă  bon nombre de langues minoritaires dans le monde.
Le rĂȘve d'un monde sans frontiĂšres, autorĂ©gulĂ© par les forces d'un marchĂ© libre et transparent amenant la prospĂ©ritĂ© et la libertĂ© pour tous, oĂč les États-nations ne seraient que des reliquats du passĂ©, est en train de se dĂ©composer devant nos yeux.
Il est faux de prétendre qu'un bouillonnement nationaliste se prépare en Europe et que le récent cas de la GrÚce en est symptomatique.
La majoritĂ© des territoires souverains furent Ă©tablis au prix de guerres sanglantes. Mais lorsque les enjeux deviennent invisibles, lorsque les guerres se jouent sur des transferts de fonds financiers et Ă©nergĂ©tiques, ceux qui nous dirigent ont loisir de nous mentir sur la marge de manƓuvre rĂ©elle de dĂ©fense de la nation.
Ils sont assez rares les Québécois qui n'auront pas succombé à la frénésie olympique. Ils sont encore plus rares ceux qui n'auront pas subitement développé un sentiment d'appartenance envers la «nation» canadienne pour se sentir représentés à Sotchi.
Certains accusent IsraĂ«l d'ĂȘtre un État illĂ©gitime parce qu'il se dĂ©finit comme « État juif et dĂ©mocratique », voyant dans cette dĂ©finition un Ă©lĂ©ment discriminatoire. En effet, disent-ils, comment un État juif peut-il ĂȘtre juste envers ses citoyens non juifs?