HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Eric Jean

Histoire loufoque et bien embrouillée d'une famille « moderne », Le Joker, mis en scène par Éric Jean et présenté au théâtre de Quat'sous, n'est toutefois pas si éloignée d'une certaine réalité non plus.
La saison 2016-2017 du Quat'sous promet bien d'être une saison éclectique, surprenante, multidisciplinaire, pleine de singularité dans les démarches, ouverte à la diversité et à la création émergente, et toujours de très grande qualité.
Lundi, le Théâtre du Quat’Sous a dévoilé sa saison 2016-2017 dans une ambiance particulière puisque son directeur artistique
Cette année, le Théâtre de Quat'sous fête son 60e anniversaire. Variation sur un temps est une bonne manière de célébrer une tradition déjantée dont ce théâtre s'est fait avec bonheur la spécialité.
J'ai vu en 1996, ces Variations sur un temps au Théâtre de Quat'Sous. J'en ai conservé l'image inoubliable de Marc Labrèche en Léon Trotsky avec un piolet planté dans le crâne. Pour cette reprise, c'est Daniel Parent qui incarne Trotsky et, vraiment, c'est tout aussi délirant.
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST La référence aux sports n’est pas anodine. Pour établir un lien entre cinq univers
Toujours aussi décomplexé et audacieux, le Théâtre du Quat’Sous a dévoilé mardi les détails de sa saison 2015-2016. L’institution
Comme premier spectacle de sa saison, c'est un curieux objet, cet Opening night que nous propose le théâtre de Quat'sous.
Survivre, la pièce d'Olivier Kemeid et d'Éric Jean présentée au Quat'sous, jette un regard sur un bureau miteux où travaillent sans enthousiasme six employés, des ronds-de-cuir du 21e siècle qui répondent au téléphone et entrent des commandes sur leur ordi. Un travail qui les laisse hébétés à la fin de la journée.