HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

erdogan

Tout laisse Ă  penser qu'une offensive kurde soutenue par l'aviation russe est en cours.
Le fer de lance de la lutte contre le terrorisme islamique doit ĂȘtre la rĂ©volution kurde. Sans cela, le problĂšme ne sera que repoussĂ© de quelques annĂ©es et les victimes tĂ©moigneront de cette erreur.
Il est souvent reprochĂ© Ă  l'idĂ©ologie islamo conservatrice d'Erdoğan d'ĂȘtre la seule et unique responsable de la dĂ©tĂ©rioration des relations turco-israĂ©lienne. Une telle assertion nous parait exagĂ©rĂ©e, mais non dĂ©nuĂ©e de sens.
Les tambours de la paix syrienne annoncés de bonne foi aux Nations-Unies pourront déclencher une réaction dans le monde sunnite arabe dont personne ne connait ni l'amplitude ni la durée.
Dans sa guerre contre l'État islamique et contre un ennemi interne, la France risque de se retrouver dans une situation semblable Ă  celle de 1914, en n'ayant que deux puissances alliĂ©es Ă  ses cĂŽtĂ©s, la Russie et la Grande-Bretagne.
Au Moyen Âge, lorsque la civilisation arabe Ă©tait florissante, les rĂ©gimes arabes Ă©taient ouverts et tolĂ©rants. L'autoĂ©mancipation des sociĂ©tĂ©s arabes aurait tout Ă  gagner si d'autres voix arabes modĂ©rĂ©es se faisaient entendre.
Alors mĂȘme que le modĂšle de dĂ©mocratie islamique turque donnait espoir aux mouvances rĂ©formatrices du printemps arabe, la Turquie sous la direction du premier ministre et maintenant prĂ©sident Erdogan a systĂ©matiquement dĂ©senchantĂ© ceux qui projetaient de l'Ă©muler.
Il devient clair que le ralliement de la Turquie Ă  la lutte contre l'État islamique a offert un prĂ©texte tout trouvĂ© pour mieux s'attaquer aux Kurdes et limiter par tous les moyens leurs aspirations nationales.
Le contrÎle de la frontiÚre turco-syrienne Accusée -à raison- par les Occidentaux de fermer les yeux sur le flot d'aspirants
Qu'il ait été explicite ou implicite, l'AKP a fait le choix d'une alliance avec l'Islam radical pour satisfaire sa volonté de puissance.