HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

elevage-industriel

Les consommateurs veulent des œufs, du lait et du fromage qui proviennent d'animaux bien traités. Un souhait impossible à exaucer. Comment l'exploitation d'animaux à grande échelle peut-elle se faire sans souffrance?
Ici, au sous-sol d'un bâtiment universitaire à Dresde en Allemagne, se joue le destin de millions de poussins: des chercheurs
La question peut paraître absurde. On sait tous que derrière un steak, il y a un animal mort. Pourtant, la plupart du temps, nous faisons de l'animal un élément extrinsèque de la viande.
Il y a un an environ commençait une campagne multimédia visant à dénoncer les risques pour la santé liés à la consommation de saumon d'élevage, poisson de plus en plus apprécié par les consommateurs de toutes les classes de la population.
Il y a un an environ commençait une campagne multimédia visant à dénoncer les risques pour la santé liés à la consommation de saumon d'élevage. Or une étude vient d'être publiée par le magasine «60 millions de consommateurs» qui vient démentir toute cette campagne.
Une bonne nouvelle à l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, des chercheurs ont peut-être trouvé une solution
En avril 2013, le Centre pour le contrôle et la prévention de la maladie du Department of Health and Human Services des États-Unis publiait un rapport dans lequel il déclarait que le phénomène de l'antibiorésistance constitue l'une des menaces les plus sérieuses à la santé publique mondiale.
Vous connaissez la Frikandel? C'est une saucisse, fabriquée à partir des rebuts de viande: abats et autres morceaux de porc, bœuf et poulet mélangés, qui est frite et dont raffolent les Hollandais. Ceci prouve que nous pourrons manger de la viande in vitro à grande échelle sans états d'âme.
L'élevage et en particulier les vaches polluent, c'est bien connu. Les bovins émettent du méthane lorsqu'ils pètent, mais
Considérant que l'élevage industriel répond aux mêmes normes et considérations économiques aux États-Unis et au Canada, il est fort probable que les puissants lobbys d'éleveurs industriels, toujours concernés par l'investissement monétaire qu'implique une amélioration des conditions de vie animales, aient déjà fait pression pour que de telles lois soient mises en vigueur au pays. Le gouvernement Harper serait de toute évidence sensible à leurs arguments économiques.