HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

electrification des transports

MalgrĂ© les critiques sur sa rentabilitĂ©, l’électrification des transports est un projet porteur dont les vertus Ă©conomiques pour le QuĂ©bec sont Ă©videntes, nous permettant de rĂȘver Ă  l’équilibre de notre balance commerciale.
Si nous voulons ĂȘtre sĂ©rieux dans notre dĂ©marche vers un avenir propulsĂ© par les Ă©nergies renouvelables et fiables, l'hydroĂ©lectricitĂ© est notre meilleur atout.
La Stratégie d'électrification des transports aura profité à la Ville.
Suivez-nous sur Twitter Abonnez-vous à notre page sur Facebook Le ministÚre des Transports, de la Mobilité durable et de
Un comité sénatorial en arrive à la conclusion que l'électrification des transports n'est pas un objectif louable à court terme. Ce billet de blogue est une réponse aux conclusions du sénateur Paul Massicotte. Devant l'énormité de ses propros, il est important de donner l'heure juste au public.
Le gouvernement du Québec franchit une autre étape dans son programme d'électrification des transports. Radio-Canada a appris
Déterminé à bùtir une économie moderne et durable, plus sobre en carbone et moins dépendante du pétrole d'ailleurs, le Québec s'est donné les moyens d'atteindre ses objectifs et fait aujourd'hui partie intégrante, avec la Californie, du plus grand marché du carbone en Amérique du Nord.
Ce n'est pas sans raison que le Québec est considéré comme un exemple à suivre en matiÚre de lutte aux changements climatiques.
Le gouvernement Couillard a décidé de déposer, il y a quelques semaines, le projet de loi 104: loi visant l'augmentation du nombre de véhicules automobiles zéro émission au Québec afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et autres polluants.
Bien que le Québec soit encore loin de son objectif d'avoir 100 000 véhicules électriques ou hybrides rechargeables sur ses