HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Élections provinciales 2018

On ne peut réécrire l’histoire, mais j’estime encore aujourd’hui que Jean-François Lisée aurait fait un grand premier ministre…
Elle souhaite maintenant passer à autre chose.
Des candidats de la dernière élection se prononcent sur les raisons de leur défaite historique.
Les années Couillard et l'évolution politique du Québec ont fait en sorte que le Parti libéral a franchi un point de non-retour dans son histoire.
Une élection partielle en 2017 avait envoyé un signal clair aux libéraux. Un an plus tard, la CAQ a tout raflé au Québec.
Force est d'admettre que la politique n'est plus un jeu idéologique ni un jeu stratégique. La politique en 2018 est strictement un jeu émotif.
Dans le champ du symbolique et de l'intangible, on pourrait avancer que le PQ tolère peu qu'on le double par la gauche.
Après 15 ans de militantisme pour l’avancement des technologies, mon objectif politique était qu’on parle ENFIN d’un plan numérique digne de ce nom en campagne électorale.
À défaut de se cracher dans les mains et de recommencer, les indépendantistes peuvent commencer par se relever les manches et recommencer à se parler.
Faisons-en sorte que la politique de demain escamote le vide de contenu et le vide de sens, afin de développer une vraie vision collective.