HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

divisions souverainistes

Ce billet de blogue est une réaction à celui de Steve Fortin intitulé Québec solidaire, les deux pieds dans le marais... dans lequel il accuse encore le parti orange de tous les maux politiques du Québec, et cela en raison d'une défaite dans une partielle qui a battu des records d'indifférence.
Au moment oĂč tout le champ de la dĂ©fense des intĂ©rĂȘts du QuĂ©bec est Ă  portĂ©e de main, le Bloc et le Parti quĂ©bĂ©cois choisissent plutĂŽt de se disputer le long de l'axe gauche-droite et de rĂ©itĂ©rer leurs professions de foi souverainiste, une question qui, dans le meilleur des cas ne concernera les Ă©lecteurs que dans quatre ans.
Je salue la proposition de Jean-Martin Aussant de tenir un congrÚs de refondation des forces indépendantistes. C'est un appel lancé autant aux membres d'Option nationale, à ceux de Québec solidaire ou du Parti québécois. Nous sommes capables d'effacer l'ardoise et de nous remettre à travailler ensemble.
C'est Ă©gocentrique de crĂ©er des partis politiques souverainistes qui servent la cause des fĂ©dĂ©ralistes. C'est Ă©gocentrique aussi de refuser de considĂ©rer que, mĂȘme si les intentions de ces partis sont bonnes, leurs actions sont nuisibles. Et si le PQ n'est pas «assez souverainiste» pour certains, pourquoi ne l'investissent-ils pas afin de le changer? PlutĂŽt que quitter le bateau, plutĂŽt que bouder?
Je ne parle pas de «purs» comme dans l'expression «purs et durs». Mais bien des souverainistes qui semblent se croire meilleurs, plus convaincus, plus souverainistes, plus «purs» que les autres.