HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

developpement personnel

Je crois que la pire chose qu'on peut faire à quelqu'un, c'est de l'ignorer. De faire comme s'il n'existait pas. De ne pas le voir, de ne pas l'entendre, de ne pas sentir qu'il respire et que chacune de ses respirations est une invitation à partager son expérience.
Comme tous les enfants qui ont Ă©tĂ© rejetĂ©s par leurs parents, j'ai passĂ© une grande partie de ma vie Ă  chercher l'amour de ma mĂšre. À essayer de voir dans une parole, dans un regard, dans un geste si elle Ă©prouvait une quelconque tendresse Ă  mon Ă©gard.
Pourquoi sommes-nous accablés par la colÚre, par la tristesse, par le désespoir?  Pourquoi, depuis ce fameux incident, avons-nous de la difficulté à nous lever le matin, à faire nos journées et pourquoi n'arrivons-nous plus à dormir la nuit?
Nous ne réalisons pas à quel point la façon dont nous nous décrivons aux autres peut parfois donner une image de nous qui ne correspond pas nécessairement à la réalité ou, du moins, qui n'est pas celle que nous voulons véhiculer.
Il y a la bontĂ© qui soulage la conscience et il y a la bontĂ© qui nourrit le cƓur. Pour la conscience, nous pouvons compter sur toutes ces fondations, ces campagnes de financement et ces nombreuses collectes de fonds. Pour le cƓur, nous ne pouvons que nous en remettre au hasard qui sait si bien nous placer sur la route de quelqu'un qui nous fera l'honneur d'avoir besoin de notre aide. Oui, oui, l'honneur.
J'ai toujours pensé qu'il fallait qu'il y ait de l'admiration pour qu'un couple puisse traverser les épreuves. Pour moi, du moins, il s'agit d'une condition que je place en haut de la liste. C'est essentiel.
J'aimerais partager avec vous quelques petites expĂ©riences qui sont aussi des tests que vous pourriez vous-mĂȘmes effectuer et qui dĂ©montrent Ă  quel point nous nous mettons Ă  voir ce sur quoi nous choisissons de porter notre attention.
Pendant des annĂ©es, il m'est arrivĂ© de me coucher le soir avec cette conviction que j'Ă©tais carrĂ©ment en train de passer Ă  cĂŽtĂ© de ma vie. C'Ă©tait un sentiment totalement asphyxiant qui, nĂ©anmoins, avait sa raison d'ĂȘtre puisqu'Ă  chaque fois, il provoquait chez moi un certain regain de motivation.
Si nous voulons que notre vie s'améliore, il faut s'éloigner le plus possible de tout ce qui porte ombre à notre bonheur.
Ce que nous avons rĂȘvĂ© de devenir lorsque nous Ă©tions enfants est souvent, pour certains d'entre nous, le seul indice que nous possĂ©dons pour savoir exactement qui nous sommes et ce que nous sommes venus accomplir sur cette terre.