demission-sam-hamad

Le député libéral de la circonscription de Louis-Hébert a remis sa démission au premier ministre Philippe Couillard. D'abord
Le PLQ ne sait plus où donner de la tête tellement sa gestion désastreuse des crises qu'il s'inflige lui-même accapare l'essentiel des énergies qu'il devrait mettre dans la gestion de la chose publique.
La décision de Sam Hamad de siéger comme simple député n'a pas suffit à calmer la colère des partis d'opposition à Québec
Les liens entre l'ex-vice-président du C.A. de Premier Tech, Marc-Yvan Côté, et le ministre Sam Hamad, révélés jeudi par