HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

debat-macleans

Peut-on sortir de sa taniĂšre estivale le premier ministre Philippe Couillard? Un vĂ©ritable chef d'État n'a rien Ă  dire suite Ă  ce rĂ©cent dĂ©bat tĂ©lĂ©visĂ© antidĂ©mocratique?
Si on se fie aux analystes et aux Unes du lendemain, le verdict est qu'il n'y a ni gagnant, ni perdant, ni KO technique, ni bavure. Ce qui m'intéresse moi, toutefois, porte sur le contenu et les messages que nos leaders politiques fédéraux voulaient transmettre aux Canadiens. Voici ce que j'en ai retenu pour les trois principaux partis aspirant au pouvoir.
Hier soir, en regardant le premier débat en anglais des chefs politiques pancanadiens, j'ai parfois eu l'impression qu'au Canada anglais, les «cadavres encore chauds» englobent désormais l'ensemble de la francophonie canadienne, y compris celle du Québec...
C'est bien simple, les seuls moments oĂč le QuĂ©bec a Ă©tĂ© Ă©voquĂ© sont ceux du dĂ©nigrement. Ça crevait les yeux. Pour dire vrai, c'en Ă©tait malaisant.
Le dĂ©bat Maclean's fut un bon dĂ©bat oĂč tous les protagonistes sont demeurĂ©s debout. Reste Ă  savoir si les Canadiens y ont prĂȘtĂ© attention et s'en rapelleront dans deux mois.
Le chef libéral Justin Trudeau accuse Thomas Mulcair de vouloir plaire aux souverainistes québécois en brandissant la Déclaration