dark web

Selon un acte d’accusation, la police de la Floride a accusé Sébastien Vachon-Desjardins, de Gatineau, d’avoir obtenu illégalement plus de 27,6 millions $.
Cette plateforme était principalement utilisée pour la vente de drogues, de fausse monnaie et de données de cartes de crédit volées ou falsifiées.
Le Québécois est accusé d'être derrière le plus grand marché illicite en ligne.
Des sites pour des dizaines de milliers de revendeurs de drogues
D’après un affidavit de l’Union américaine pour les libertés civiles, le FBI gérait 23 sites web de pornographie juvénile
Il y a de plus en plus de vendeurs de drogue canadiens sur le Web secret et encrypté, et la valeur de leurs transactions
MÉDIAS - Des millions de sites internet non indexés par Google constituent des plateformes de choix pour la cybercriminalité. C'est le Dark Web, dont on reparle suite aux attentats.
Le web profond contient des informations que les administrateurs de sites souhaitent maintenir privés. Ces données intéressent Google.
LE MONDE EN 2025 - Le futur proche, celui qui nous force à repousser les frontières du réel, nous pousse à orienter notre sortie de crise technologique vers l'augmentation de nos capacités à faire face aux petits Big Brothers de la vie quotidienne.