croissance-economie

Il est possible que les pays développés aient déjà engrangé les gains de productivité les plus aisément accessibles par l'innovation technologique ou commerciale et qu'ils soient entrés dans une phase prolongée de progression très lente de la production. Si elle s'avère, cette situation est désolante puisqu'elle compromet la réponse à des besoins qui demeurent importants.
(Photo: Shutterstock) L’économie montréalaise passera d'une croissance de 1,6% cette année à 2% l’an prochain. Le secteur
Une croissance mondiale qui menace de dérailler, une économie chinoise préoccupante, un contexte géopolitique marqué par
Le ministre des Finances, Carlos Leitao, a été plus catégorique que jamais: l'économie québécoise ne croîtra pas de 2%, comme
Le 27  janvier dernier, Coface a présenté les résultats annuels de son analyse "risque pays". Une source d'information essentielle pour qui veut voir clair dans ce "monde en ébullition". Au-delà des chiffres, quelles grandes tendances sont à l'œuvre?