HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

crise grecque

Aux yeux du président du Conseil européen Donald Tusk, la crise dans laquelle est enfoncée la Grèce ne pourra se prolonger
Abonnez-vous à notre page sur Facebook Pour regarder ce graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici. 3. Quel est le
Le cas de la Grèce illustre bien cette réalité de nos régimes politiques actuels, comme au Québec, où le peuple est appelé à se prononcer... pour avaliser la seule option qui s'offre à lui.
L'euphorie qui entoure, voire enflamme, la Grèce et l'Europe depuis dimanche soir n'est pas de nature à changer fondamentalement la donne à court terme en ce qui concerne la question de la dette grecque.
MONTRÉAL - Des Québécois pressent les Grecs de dire NON au plan de sauvetage économique proposé par l'Union européenne. Un
dans la lutte que le peuple grec a entreprise, vos conquêtes comme vos difficultés sont aussi les nôtres et celles de tous les peuples en lutte contre l'austérité. Dimanche, votre peuple voudra certainement exercer un vote libre en toute dignité. Votre parti incarne cet espoir. Et quoiqu'il arrive, nous serons avec vous, solidaires du peuple grec.
Je suis de ceux qui pensent que l'austérité est non seulement catastrophique sur le plan humain, mais aussi une ineptie économique qui ne peut que précipiter la Grèce dans le chaos et hors de l'euro.
En 2012 j'avais déjà écrit sur mon blogue un billet sur la Grèce, en m'alarmant d'une possible sortie de ce pays de la zone euro. Trois ans plus tard, ma conviction est d'autant plus renforcée que l'Europe piétine et qu'elle ne répond plus à nos espérances passées
Opposer les mythes inscrits dans l'histoire de la Grèce aux institutions financières qui gèrent maintenant l'Europe et le reste du monde est un aperçu très simplifié du problème. La Grèce n'a pas que ses ruines et ses fantômes à proposer au reste du Vieux continent.
Clairement, nous ne devrions pas fonder nos espoirs sur des solutions futiles et dangereuses comme un retour à la drachme. Elaborons un plan de long terme pour le jour d'après, qui fera de la Grèce un pays européen moderne et bien dirigé.