HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

crise-des-refugies

La politique moderne des droits des réfugiés est, dans une large mesure, une réponse aux échecs de la communauté internationale durant l’Holocauste.
Les répercussions de la guerre en Syrie se sont étendues bien plus loin que prévu, et nous devons nous adapter de manière appropriée afin d'éviter de nouvelles injustices pour ses victimes.
Cette situation ne s'applique qu'à une poignée de réfugiés syriens.
Il faudra donc compter sur des pays comme le Canada et d'autres en Europe pour convaincre les populations que les valeurs de la démocratie libérale valent la peine d'être promues et encouragées. Le défi est de taille.
Un homosexuel syrien qui a supplié l'Organisation des Nations unies de lui venir en aide après la décapitation d'un ami gai
Les frontières européennes se ferment une à une devant eux et les États qui accueillent encore des réfugiés se méfient des jeunes hommes sans famille, craignant le terrorisme.
À l'avenir, la mobilité humaine sera marquée par l'augmentation du nombre de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays et à l'extérieur en quête de meilleures conditions de vie, de personnes contraintes au déplacement par les catastrophes et le dérèglement climatique, et de réfugiés et déplacés internes fuyant la guerre et la violence.
Ce n'est pas les causes qui manquent. Informe-toi. L'important, c'est d'en choisir une qui te touche et que tu sauras t'approprier. Tu seras appelé à en parler et sensibiliser les gens autour de toi. Présentement, je peux te dire que la crise des réfugiés a drastiquement besoin de toi.
Pourquoi est-il aussi facile pour nous de nous promener sur la planète, équipés de notre « selfie-stick », alors que des milliers d'individus cherchent à se rendre invisibles le temps de traverser de nouvelles frontières aussi infranchissables que des châteaux flanqués de palissades?
Si le «out» l'emporte, s'ouvrira dès le 24 juin une crise institutionnelle, tant au niveau communautaire que britannique, mais aussi une boîte de Pandore dans laquelle risquent de s'engouffrer les pays de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie) désireux de suivre l'exemple de la Grande-Bretagne.