criminalisation prostitution

Le moralisme et la victimisation des femmes qui ont alimenté la ferveur des abolitionnistes pendant un siècle trouvent aujourd'hui leur limite.
Attention, s'il vous plaît, de ne pas reproduire cette objectification des travailleuses du sexe en niant notre capacité d'adultes à prendre des décisions pour nous-mêmes.
Les clients, dépeints pervers et assimilés à des proxénètes, ne sont ni des agresseurs ni des «prostitueurs», ni des esclavagistes, ni des misogynes.
OTTAWA - Terri-Jean Bedford, la dominatrice bien connue qui a déposé le recours contre l'ancienne loi sur la prostitution
Une étude dévoilée à la Conférence internationale sur le sida affirme que la criminalisation de la prostitution, prônée par