HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

coutumes

«Pour les choix majeurs de ma vie, ils ne se soucient en rien de respecter ma liberté. Alors pour les empêcher de me diriger, je mène une vie cachée à plus de 10 000 km dʼeux.»
Comment les mères Touaregs, Berlinoises, Esquimaux, New-Yorkaises ou Suisses concilient-elles carrière et maternité? Comment pouvons-nous nous en inspirer?
J'ai passé deux mois au Japon, où l'Occidental moyen est soumis à une panoplie de codes qu'il ne connaît pas, ou très peu. L'ultime épreuve du gym japonais, c'est l'après, c'est-à-dire le vestiaire.
Ce type de témoignage est rare, d'autant plus sur Facebook. L'essayiste franco-égyptienne Sérénade Chafik, âgée de 50 ans
En tant que Québécoise de la Côte-Nord, on ne peut pas dire que je connaissais tous les «codes» de la vie française avant de m'y installer.
Les coutumes traditionnelles ne sont pas mon style. Devrais-je avaler ma fierté pour faire ce que la société s'attend de moi pendant mon mariage? Ou, est-ce correct si mon père et ma mère me précèdent dans le cortège et que, pour ma part, je marche seule dans l'allée nuptiale? Ainsi, selon moi, j'honore mes parents sans artificiellement prétendre que nous sommes très unis.