HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

course a la chefferie pq

L'un des effets pervers de 40 années d'étapisme est la fausse croyance trÚs répandue qu'il serait impossible de réaliser l'indépendance de façon démocratique et d'obtenir une reconnaissance internationale sans passer par une victoire référendaire.
Le PQ n'a absolument aucun intĂ©rĂȘt Ă  vouloir s'Ă©riger en chantre d'un systĂšme Ă©lectoral qui le priverait Ă  toutes fins pratiques de l'exercice exclusif du pouvoir.
Plusieurs candidats Ă  la chefferie du Parti quĂ©bĂ©cois qui ont pris part au grand dĂ©filĂ© de la FĂȘte nationale Ă  MontrĂ©al, vendredi
Pas une seule fois le PQ n'a fait clairement la promotion de son option au cours des treize campagnes Ă©lectorales auxquelles il a participĂ© depuis les dĂ©buts de son existence, les dirigeants pĂ©quistes allant mĂȘme jusqu'Ă  cacher leur option comme s'il s'agissait d'une maladie honteuse.
Il devrait ĂȘtre facile de trouver dans les projets de sociĂ©tĂ© respectifs du PQ, de la CAQ et de QS, suffisamment de points de convergence pour les 4 prochaines annĂ©es.
La quĂȘte de l'indĂ©pendance via le PQ Ă©tait, Ă  l'origine, un moteur extraordinaire du dĂ©veloppement du QuĂ©bec. Elle est maintenant devenue le principal obstacle Ă  son avancement.
On n'accÚde pas à la souveraineté en niant celle du peuple. On ne parvient qu'à creuser l'écart déjà énorme entre les citoyens et leurs représentants, qu'à encourager la méfiance, le cynisme et bientÎt la haine pure et simple.
TEXTE COLLECTIF - Véronique Hivon a fait de la confiance, du rassemblement des Québécois, de la convergence et de la réforme du mode de scrutin des thÚmes centraux de sa campagne.
Bernard Drainville a servi l'argument qu'il serait plus «utile» à la société en co-animant une émission de radio locale à Québec qu'en représentant ses électeurs de Longueuil. Voilà des propos qui ne sont pas de nature à revaloriser le rÎle de député.
Chose certaine, la session parlementaire qui s'est terminée sous le bùillon à l'Assemblée nationale vendredi dernier n'aura pas été des plus édifiantes sur le plan politique.