HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

COP 21

S'il en fallait une, voici la preuve que les citoyens du monde partagent désormais le même degré de conscience de l'urgence
Cette année est une année décisive pour l'environnement. Une nouvelle série d'objectifs de développement durable devrait être adoptée à la fin de l'été, et en décembre, les dirigeants du monde entier vont se réunir.
LE MONDE EN 2025 - Les 10 prochaines années décideront de l'avenir de la planète. Ce que nous ferons -et ce que nous ne ferons pas - aura un impact sur l'échelle des temps géologiques.
Le respect de l'environnement devrait être un devoir moral pour toute personne et une exigence fondamentale pour les États afin de prévenir les conséquences catastrophiques, en agissant maintenant avant qu'il ne soit trop tard.
Un investissement classique équivaut à prendre un risque pour récolter une récompense plus tard. La beauté de l'action climatique est que la récompense vient d'abord et que le risque futur est réduit.
Les catastrophes dites naturelles ont-elles un lien avec le réchauffement climatique et peuvent-ils être attribués aux activités humaines?
La rencontre qui se tient aujourd'hui à Manillerassemble des représentants des pays qui contribuent le plus au changement climatique et des pays qui y contribuent le moins. Ils se retrouvent autour d'une même préoccupation et d'une même détermination: remédier au changement climatique et aux risques qui en découlent.
Les 1700 avions qui se sont posés à Davos durant le Forum économique mondial ont rejeté dans l'atmosphère l'équivalent de 34 769 732 kg de CO2! Ce qui correspond aux émissions de 2000 automobiles pendant un an...
À l'exemple des Nations Unies, espérons également que la nouvelle secrétaire générale de la Francophonie aura son « monsieur changements climatiques ».
Depuis quelques semaines - enfin! - le changement climatique se fraye un chemin hors des rubriques «environnement».