HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

commission Robillard

QUÉBEC – Le gouvernement Couillard a finalement dĂ©boursĂ© un peu plus de 2,3 millions$ pour obtenir les recommandations de
Le gouvernement libĂ©ral cherche, depuis son arrivĂ©e au pouvoir, Ă  mettre Ă  mal les symboles de notre État-providence au travers desquels se sont matĂ©rialisĂ©es nos aspirations nationales. Cela passe pour eux par une application rigoureuse de la doctrine nĂ©olibĂ©rale. VoilĂ  la raison pour laquelle ils ont mis sur pied la Commission de RĂ©vision Permanente des Programmes, sous couvert de vouloir rendre plus efficient l'État quĂ©bĂ©cois.
La commission Robillard vient une fois de plus de déposer un rapport parfaitement aligné sur les vues de l'esprit dévastatrices du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux. Sa derniÚre idée en date: fermer Revenu Québec pour transférer la perception de l'impÎt québécois au gouvernement fédéral...
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST La Commission de révision permanente des programmes, présidée par l'ancienne
Revenu Québec et la Société des alcools (SAQ) ont vivement réagi à la publication du rapport de la Commission permanente
L'austérité a marqué au fer rouge la premiÚre année du gouvernement Couillard. Elle pourrait constituer la base de sa réélection s'il réussit à desserrer l'étau des finances d'ici 3 ans.
Si le mouvement n'est pas aussi puissant qu'il y a trois ans, s'il ne parvient pas Ă  rĂ©pondre Ă  de si fortes attentes, ne risque-t-il pas d'ĂȘtre alors nĂ©cessairement dĂ©valorisĂ©, aux yeux des mĂ©dias, et mĂȘme de ceux qui y participent?
Dans le contexte actuel de lutte aux déficits, on devrait non seulement abandonner l'idée d'un plan d'électrification des transports ambitieux, mais aussi abolir les subventions actuelles, totalement inefficaces d'un point de vue environnemental.
La pensée magique libérale, c'est de croire qu'on peut résumer les besoins de la population à des petites cases à cocher ou à décocher sur une feuille Excel comme semblent le croire Martin Coiteux et les membres de la Commission permanente de révision des programmes.
Et devinez sur quelles bases comparatives table la Commission Robillard? Je vous le donne en mille : sur le fait que nous payons plus cher que... l'Ontario!