HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

chef du PQ

Selon la réaction exagérée de Couillard, Lisée semble une véritable menace pour le PLQ.
Bien non, Jean François LisĂ©e n'est pas mon candidat, mais dois-je partir vers QuĂ©bec solidaire et attendre qu'un jour peut ĂȘtre, ils prennent le pouvoir, ou Option nationale qui nous y mĂšnera encore moins rapidement. Les hommes passent, la cause reste.
C'est reparti pour un tour. Un tour dans le train du Parti québécois qui s'éloigne dangereusement de son désir de faire l'indépendance.
Le chef péquiste Jean-François Lisée tiendra sa premiÚre rencontre avec un leader international à titre de chef de l'opposition
Si l'on en croit certains chroniqueurs du Journal de Montréal, les plus récentes déclarations de Philippe Couillard au sujet de la victoire de Jean-François Lisée sont exagérées et indignes d'un chef de gouvernement. Pourtant, le premier ministre n'a rien fait de plus que de souligner l'évidence.
Philippe Couillard se prépare déjà pour l'élection de 2018. Il utilise une tactique psychologique pour remporter un second mandat gouvernemental consécutif.
Jean-François LisĂ©e sera un adversaire redoutable des fĂ©dĂ©ralistes et de la droite quĂ©bĂ©coise, non pas Ă  cause de la justesse de ses arguments, mais plutĂŽt parce que celui-ci utilisera tous les moyens, intellectuellement honnĂȘtes ou non, pour arriver ses fins.
DÉBAT DE BLOGUES - Le Parti quĂ©bĂ©cois va Ă©lire son quatriĂšme chef en 10 ans, ce qui crĂ©e une certaine instabilitĂ© au sein du parti. Pour redonner la stabilitĂ© dont a besoin le PQ, le nouveau chef devra absolument revenir Ă  ses valeurs fondatrices, notamment en plaçant ses membres au cƓur de celui-ci.
Abonnez-vous Ă  notre page sur Facebook Suivez-nous sur Twitter VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST La course Ă  la chefferie du Parti
DÉBAT DE BLOGUES - Pour durer Ă  la tĂȘte du PQ mais aussi, et surtout, pour rassembler les QuĂ©bĂ©cois, il faut respecter son ADN en dĂ©montrerant ce que l'on pourra faire de plus, de mieux, en Ă©tant un pays. Sous ma direction, le Parti quĂ©bĂ©cois, en convergence avec tout le mouvement indĂ©pendantiste, amĂšnera le QuĂ©bec Ă  son indĂ©pendance.