HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

chartes des valeurs quebecoises

Parfois, pour comprendre ce qui motive un parti politique à débattre d'un enjeu aussi déchirant que la Charte, il faut connaßtre un peu son histoire. Pourquoi le Parti québécois tient mordicus à faire de la Charte des valeurs un enjeu électoral? Faisons ensemble un voyage dans le temps.
Comme vous le savez dĂ©jĂ , je me suis exprimĂ©e pour la Charte des valeurs quĂ©bĂ©coises. Cela Ă©tant dit, ça ne m'empĂȘche pas d'ĂȘtre «neutre» et «objective» lorsque vient le temps d'analyser ce qui s'est dit sur les mĂ©dias sociaux. Par ailleurs, l'analyse que je vous partage ici a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par deux collaborateurs qui n'ont aucun enjeu personnel ou corporatif avec les discussions autour de la Charte.
Cette semaine, pour la premiÚre fois, on m'a demandé si un élÚve pouvait prier dans ma classe. J'ai répondu: «Non... non, ça ne me dérange pas.» Cette réponse, je l'ai donnée parce que j'étais prise au dépourvu.
Parmi les avantages collatĂ©raux du dĂ©bat entourant la charte, une remise en question salutaire d'un fĂ©minisme d'État sclĂ©rosĂ© n'aura pas Ă©tĂ© une mince surprise. Il y a dĂ©jĂ  des annĂ©es que le Conseil du statut de la femme (CSF) et la FĂ©dĂ©ration des femmes du QuĂ©bec (FFQ) se trouvent emmurĂ©s dans un discours victimaire dĂ©passĂ© et infantilisant pour les femmes, tout en s'affichant comme leur unique planche de salut.
Je n'ai rarement vu une religion aussi vilipendée à la moindre prise de position ou l'absence de prise de position. Vilipendée par ceux qui se vantent de ne plus pratiquer et de ne plus croire en Dieu. Et pourtant, aux premiers aléas de la vie, on se réfugie sur les genoux confortables de dame religion catholique.
Jacques Parizeau a porté un coup décisif à la Charte des valeurs québécoises dans sa forme actuelle. Son intervention dans le débat a été mûrement réfléchie et elle a pris la forme d'un texte publié dans le Journal de Montréal et de celui de Québec. Du grand Parizeau, dans un rÎle de sage.
Montréalais, Québécois et Canadiens d'origines culturelles, religieuses et «patrimoniales» on ne peut plus diverses, nous signons cette lettre ouverte à Bernard Drainville afin de dénoncer «la conception réductrice et restrictive de l'identité que prÎne le gouvernement à travers son projet de Charte des valeurs québécoises»