cellulaire au volant

Comme quoi il reste encore bien de la sensibilisation à faire.
Pour les automobilistes, les amendes varieront de 300 $ à 600 $.
La SQ a aussi noté une hausse des décès de jeunes dans des collisions.
Les conducteurs ne semblent toujours pas comprendre le message, affirme CAA.
L'amende sera beaucoup plus salée...
L'organisme souhaite une hausse du nombre de points d'inaptitudes remis aux récidivistes.
Les irréductibles du cellulaire au volant pourraient bientôt devoir payer le gros prix pour cette pratique, reconnue comme
Aux grands maux, les grands remèdes. L'agence de publicité BBR Saatchi & Saatchi Tel Aviv a publié ce mardi 17 janvier une
Des policiers et des contrôleurs routiers ont sillonné les routes de Québec à bord d'un autobus, jeudi matin, pour prendre
«Texter au volant, c'est se foutre des conséquences.»