HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

caricatures Mahomet

«Je suis, vraiment, totalement en désaccord avec M. Trudeau. Il faut protéger la liberté d’expression», a lancé M. Legault.
Les non-musulmans n'ont absolument pas à considérer comme recevables les dogmes et les pratiques de l'islam. En vertu de la liberté de pensée et d'expression, ils ont le droit de les condamner et de s'en moquer.
Dans la vidéo, les deux protagonistes refusent de dire qu'ils ont dessiné le Prophète, par peur des représailles. Ces propos
La Maison Blanche a estimé lundi que rien ne pouvait justifier l'attaque menée au Texas par deux hommes armés, abattus par
L'artiste suédois Lars Vilks, cible présumée d'une des deux fusillades à Copenhague au cours du week-end, est parti vivre
Le recours à la Kalachnikov contre un crayon porte en lui le déni d'une réalité historique, tracée par des philosophes et des penseurs, qui nous montrent que le prophète a bel et bien été dessiné durant des siècles.
Ici, la religion d'État, c'est la liberté. On peut dire ce qu'on pense et on peut rire du sacré comme du sacrilège. La croyance, c'est la foi et la foi est une flamme qu'on doit éteindre en public.
L'Iran n'a vraiment pas apprécié la caricature du prophète Mahomet réalisée en "une" du dernier Charlie Hebdo. Si Téhéran
Le caricaturiste Luz s'est confié à Vice News dans une interview vidéo diffusée samedi 31 janvier sur YouTube à propos des
Depuis 15 ans, nul n'a autant porté atteinte à Mohamed que les musulmans eux-mêmes. A plus forte raison les intégristes et les terroristes auto-désignés soldats d'Allah et gladiateurs du prophète.