HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

budget Marceau

Je n'exagérais pas au cours des derniers mois en traitant de bidon le budget Marceau de février 2014. Un prélude évident au déclenchement de l'élection qui devait reporter l'équipe Marois au pouvoir, selon les «talentueux» stratÚges du PQ.
Le gouvernement du Parti québécois n'aurait pas donné un portrait juste des finances publiques, selon le rapport du vérificateur
Tous les acteurs et observateurs de la politique active au QuĂ©bec savent que des Ă©lections gĂ©nĂ©rales seront dĂ©clenchĂ©es sous peu, ce qui devrait nous mener Ă  un scrutin le 7 avril 2014. Si la premiĂšre ministre demande au gouverneur gĂ©nĂ©ral de dissoudre le Parlement aprĂšs le 5 mars, les Ă©lections auraient lieu le 14 avril. À PĂąques, les QuĂ©bĂ©cois auront un nouveau gouvernement.
J'appuie la culture, j'aime la culture, la culture c'est bien, c'est mĂȘme essentiel. Par contre, lorsque plusieurs Ă©tonnĂ©s et moi-mĂȘme demandons un Plan numĂ©rique pour le QuĂ©bec, c'est beaucoup plus que pour la culture strictement. C'est aussi, pour commencer Ă  investir dans les infrastructures, ce grand oubliĂ© tant du fĂ©dĂ©ral que du provincial.
Le gouvernement Marois continue de préparer la tenue d'élections en utilisant des deniers publics. La publicité sur le budget Marceau qui tapissait samedi les journaux tenait davantage du slogan de campagne que de la froide réalité des chiffres.
QUÉBEC - La page publicitaire publiĂ©e samedi dans les quotidiens dans le but de vanter les mĂ©rites du dernier budget du QuĂ©bec
La volonté de Québec d'obliger les bars à remettre une facture à leurs clients, une mesure contenue dans le budget du ministre
Encore une fois, les tenants de l'individualisme et du désengagement collectif réclament le couperet pour nos services publics. Le vieillissement de la population et la détérioration des infrastructures sont des sujets auxquels il faut certes s'attarder. Le maintien de l'accessibilité et de la qualité de nos services publics méritent également qu'on n'y porte attention.
Le gouvernement Marois se lancera donc sur le sentier électoral en misant, parce qu'il n'a pas le choix, sur l'austérité et la lucidité.
Comme spécialiste des affaires publiques, sans aucune considération partisane, je ne peux contenir une certaine admiration pour la stratégie qui se cache derriÚre ce budget. Que ce soit en raison du moment de sa présentation, de ce qu'il contient ou de ce qu'il ne contient pas, c'est un budget qui traduit une habileté non négligeable.